• Lettre "A toi l'enfant de Ceylan"

      

     

     

    Lettre "A toi l'enfant de Ceylan"

     

    A toi l'enfant de Ceylan

     

    Je ne te connaissais pas avant ce Noël 2004 mais à cause de cette incroyable catastrophe qui a frappé ton pays et ceux de tes voisins j'ai pu apercevoir tes grands yeux noirs qui, à travers la télévision, sont venus rencontrer les miens.
    J'y ai deviné l'invisible que toi seul connais mais qui semble si affreux et douloureux que mon cœur a saigné devant ton immense tristesse. Les paroles que j'ai entendu comme dans un brouillard m'ont fait comprendre que tu étais l'un des rares survivants de ton village de pêcheurs dévasté par cette vague monstrueuse qui a tout englouti…Tout !

     

    Que puis je faire pour te redonner la force de vivre ?
    T'envoyer une petite pièce bien sûr, " pour que ceux qui sont sur place, te donnent vite le minimum vital. .
    Mais surtout que puis je te dire pour te redonner le goût de vivre ?

    Ceci :Que le rêve sera ton seul secours, ton seul recours pour te souvenir de ton beau pays et de ceux qui t'ont aimé jusqu'à ce terrible jour. Ne les oublie pas, il ne le faut pas car la vie leur a été ôté, trop tôt, trop vite….. trop mal !

     

    Lettre "A toi l'enfant de Ceylan"

     

    Moi, je vous imagine près de cette mer paradisiaque, ensemble, pêchant des pleins bateaux de poissons ou ramassant riz et thé pour notre plus grand plaisir à nous qui les dégustions si loin de vous ! Cette eau qui vous permettait de vivre chichement. mais vivre quand même, vous a tout enlevé. La nature est décidément cruelle et indomptable ; elle nous fait comprendre que cette Terre est un petit village où tout ce qui arrive à l'un concerne l'autre, même s'il faut des catastrophes pour que nous nous sentions solidaires……enfin.

     

    Sache que malgré tout, cette Terre sera l'écrin où ta vie va s'épanouir et où quelqu'un va te tendre la main pour t'accompagner et te faire vivre cette traversée le plus agréablement possible. Si le destin ou le doigt de Dieu (d'Allah, de Bouddha ou de Vishnou….peu importe son nom.) t'a sauvé du cataclysme et a rattrapé ta vie aux bords des abysses, c'est parce que ton avenir est possible.
    Un tel malheur ne peut frapper qu'une fois dans une vie…dans un siècle !
    Tu as compris tristement que tu es une poussière d'étoiles et tu m'as fait ressentir à moi aussi la fragilité de ma vie, de mon destin ! Quelle leçon et à quel prix !

     

    Lettre "A toi l'enfant de Ceylan"

     

    Regarde les étoiles du ciel, elles scintillent pour te guider et cette lumière sur ces étoiles ce sont toutes les bougies qui brûlent pour les tiens qui t'ont laissé. Ils te regardent et te demandent de vivre, de te battre.
    Ranil, tu es mon frère, tu es mon fils.
    Près de ce lac si calme où s'écoule ma vie près des miens que j'aime je ne peux imaginer que la Terre s'ouvre un jour et engloutisse tout mon univers et pourtant….. qui connaît son destin ?

     

    Tu es en moi désormais, ta vie et ton regard vont m'habiter. Je ne peux t'offrir des trésors qui par miracle effaceraient ta douleur et tes cauchemars mais je peux te donner le meilleur de moi et toute l'humanité que j'ai pour toi.
    Ranil lève toi, Bats toi…….le monde t'appartient si tu le construis à ton image.
    Ranil je t'aime.

     

    Envoyer cette lettre par e-mail

     

      

    Lettre "A toi l'enfant de Ceylan"

     

     

    Texte © Créations Armony

     

     

     Trafic Booster

    top

     

    « Lettre "Etre entre tes bras"Lettre "Et Dieu créa la FEMME !!!!" »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Avril à 19:35

    Quel magnifique texte , cela me bouleverse et me ravie en même temps . Bisous .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :