•  O mon Tendre Amour 

     O mon Tendre Amour 

    Menus des Poèmes St-Valentin

     


     

     O mon tendre Amour

     

    O mon tendre amour et merveilleux amour
    Qui illumine le plus sombre des jours
    Par l'éclat de ton troublant regard
    Qui aux joues me fait monter le fard

    Toi qui me berce délicieusement chaque fois
    Grâce à la superbe musique de ta voix
    Au choix inattendu de chacun de tes mots
    Qui longtemps en moi résonnent en écho

    Tu as pour moi les plus charmantes attentions
    Et me donne toujours des preuves de ta passion.
    Mais comment fais tu pour être si extraordinaire ??
    Y a-t-il ailleurs plus grand bonheur sur terre ??

     

     

     

     

    Je rêvais bien sûr de connaître l'amour total
    En rencontrant par bonheur l'être idéal
    Mais y penser c'est aussi savoir que c'est très rare
    Que lorsque c'est enfin arrivé ça fait tout bizarre !

     

     

    Mon Dieu qu'il est doux de partager ces moments
    Et même si je ne sais ni pourquoi ni comment
    Je veux t'assurer que chaque fois tu fais vibrer en moi
    Le sentiment le plus pur, le plus beau des émois.

     

     

     

     

    Tu es le plus troublant des amours imaginables
    Chaque instant de ma vie est formidable
    Aussi ce soir avec émotion je te redis :
    Merci mon cœur, ici je suis déjà au paradis.
    Je t'aime je te le redis. !!!.




      

    Envoyer ce poème par e-mail

     Texte © Créations Armony

    Oeuvre © Josephine Wall

     Top

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      


    votre commentaire
  • Une douce voix

     Une douce voix

     

     

    Une douce voix


     

     

    Ma sœur, mon amie

    Ecoute cette superbe voix
    D'une douceur infinie
    Qui me trouble chaque fois
    A midi ou à minuit
    Et qui fait vibrer en moi
    Un désir et un plaisir inouï

     

     

    J'aime entendre son rire
    Eclabousser les murs
    Et j'adore frémir sous ses soupirs
    Comme sortis d'une blessure

     

     

    J'aime ses longs silences
    Ouatés comme le soir
    Son regard qui me lance
    Comme un cri de désespoir

     

     

    J'aime quand il pleure
    Et enfin s'abandonne
    Avec des larmes de bonheur
    Qu'un intense plaisir lui donne

     

     

    J'aime quand il joue
    Avec ses doigts sur mon corps
    Ses lèvres sur mes joues
    Avec ses yeux comme décor.

     

     

    J'aime qu'il m'aime
    Il est ma source de jouvence
    Ma vie est belle comme un poème
    Mon avenir est devenu une espérance.

     

      

    Envoyer ce poème par e-mail

     Texte © Créations Armony

    Oeuvre © Josephine Wall

     Top

     

     

     

      


    1 commentaire
  • Une Perle de Rosée

    Une Perle de Rosée

    Menus des Poèmes St-Valentin

     

    Une Perle de Rosée

     

     

     

    Sur un fond d'océan, par une nuit sans lune,
    J'effacerai le temps
    Et toutes ses infortunes.

     

     

    Au bord du précipice si la nuit s'avise propice
    J'irai prolonger la soirée
    Contre ta peau moirée.

     

     

    De "je t'aime, en je t'aime" bercer ton sommeil,
    Détruire la trace de tes peines
    Jusqu'à ton réveil.

     

     

    Puis ma main sur ta joue comme mon rêve le plus fou,
    Mes doigts cherchant ta bouche
    Pour un tendre baiser farouche.

     

     

    D'un rêve d'amour osé, une perle de rosée.
    A ton regard ému,
    La larme retenue.

     

      

    Envoyer ce poème par e-mail

     Texte © Créations Armony

    Oeuvre © Josephine Wall

     Top

     

     

     


    votre commentaire
  • Il a suffi de trois fois rien

    Il a suffi de trois fois rien

    Menus des Poèmes St-Valentin

     


     

    Il a suffi de trois fois rien

    Que d'une voix venue de loin
    Pour que je redise " je t'aime "

    Mon cœur était bien trop seul
    Et mon âme dans son linceul
    N'avaient personne à aimer

    Et puis mon prince est arrivé
    Je me suis remise à rêver
    Soudain au bonheur éternel

    Quand dans ses yeux brilla la flamme
    Je me suis enfin sentie femme
    Et la vie s'en trouva plus belle

    Il s'en est fallu de bien peu
    Que je ne vienne pas aux vœux
    Et que l'on ne se croise pas

    Mais le destin est malicieux
    Quand il veut diriger vos yeux
    Ou emprunter vos pas

    Il vous entraîne malgré vous
    A dire " bonjour " et je l'avoue
    Il a eu raison de le faire

    Pour que je vois ton sourire
    Entendre ta voix me dire
    Des mots extraordinaires

    Tu m'as comme hypnotisée
    Et tout de suite électrisée
    Mon dieu que c'est bizarre

    Je n'avais encore jamais connu
    Aussi vite près d'un inconnu
    La brûlure d'un tel regard

    Tout mon être en tressaillait
    Et même lorsque j'essayais
    De contrôler mon émotion

    Je ne pouvais dissimuler
    Mon envie d'être câlinée
    De connaître la grande passion

    Quand le coup d'foudre nous terrassa
    Puisque toi aussi tu connus ça
    Nous sommes partis de ce lieu

    Guidés par une étrange étoile
    Nous avons déchiré le voile
    Et sous la voûte des cieux

    Sans peine je t'ai donné ma main
    Certaine que nos lendemains
    Seraient à jamais bleus

    Tu m'as dit ce que j'attendais
    Car sans rien te demander
    J'ai enfin pu comprendre

    Que toi aussi tu étais libre
    Désireux enfin de vivre
    Que ton cœur était à prendre

    Alors mon chéri puisque l'amour
    Va illuminer chacun des jours
    D'une lumière si divine

    Viens dans mes bras te prélasser
    J'ai tant envie de t'embrasser
    Et de me faire plus câline

    Ferme tes yeux qui sont si beaux
    Accepte moi comme un cadeau
    Je me donne toute à toi

    Car n'oublie pas que maintenant
    Nous sommes à jamais amants
    Et que l'amour est notre loi.

    Il a suffi de trois fois rien.

    Pour que je redise " je t'aime "

     

     Envoyer ce poème par e-mail

    Texte © Créations Armony

    Josephine Wall 

    Top

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique