• Histoires Halloween Une nuit d'épouvante

    Histoires Halloween Une nuit d'épouvante

     Histoires Halloween Une nuit d'épouvante

     

    Une nuit d'épouvante | Le souhait de la Fée Sorcière

    vignette

     

     

    Une nuit d'épouvante

    Les derniers jours de soleil embrasaient les collines du hameau et même
    si l'arrière saison était douce, les derniers touristes et résidents secondaires quittaient les maisons de campagnes.

    Lucy et Franck se préparaient donc à repartir dans leur pays ; ils avaient retapé dans le " style mas provençal " une vieille chaumière complètement isolée au milieu de bois de châtaigniers.
    On y accédait difficilement par un chemin à peine carrossable et leur isolement les faisait passer au mieux pour des originaux, au pire pour
    des " fadas ".

    vignette

    Peu de visiteurs étaient reçus dans ce lieu, bien que quelquefois on puisse
    y apercevoir, une camionnette bringuebalante s'y rendre.

    Dans le village de vagues rumeurs se répandaient sur les étranges mœurs de ces deux touristes : nudisme sauvage, secte, conspiration étrangère, cérémonies secrètes…l'imagination avait peu de limite !

    Plus intrigué que les autres, Lulu dit " la Fouine ", décida de vérifier par
    lui-même les agissements des hôtes de cette bâtisse en s'y rendant à la nuit tombée, son vieux fusil sur l'épaule.

    vignette

    Plus discret qu'un détective, il grimpait au sommet du bois en faisant bien attention à marcher en dehors du chemin caillouteux ! Des fois qu'il soit piégé !
    Faisant craquer quelques brindilles et bogues tombées des châtaigniers il se hissa jusqu'aux abords de la chaumière.La lune était pleine et éclairait très bien le pré autour.Il n'eut donc aucune peine à apercevoir les
    lumières de la maison…… d'autant plus que les volets n'étaient pas fermés, comme si les propriétaires ne redoutaient pas la curiosité

    d'autrui !

    Mais soudain il resta pétrifié par ce qu'il observait, bien caché derrière un petit taillis de chênes et de châtaigniers.

    vignette

    Il vit une femme, habillée bizarrement, " en voyou " comme aurait dit sa mère, courir aux quatre coins du pré pour y allumer des lumignons à l'intérieur de globes rougeâtres dont il ne reconnut pas la nature de prime abord. Il s'agissait de vieilles courges évidées et disposées tout autour du pré, dérisoires miradors d'une forteresse champêtre !

    Plus terrifiant, il la vit lever les bras au ciel, les cheveux hirsutes comme ceux des sorcières Troll des pays scandinaves et crier " Satanas….Vade Retro……Satanas " tout en courant en tous sens, des nuées de chauve souris et de corbeaux gigantesques croassant au dessus de sa tête.

    vignette


    Son sang commençait à se glacer alors même que la sueur perlait sous sa casquette, tant cette scène le plongeait dans la certitude d'être au centre d'une affaire diabolique….voire criminelle.
    Il en était le témoin privilégié……mais très exposé si on venait à le
    découvrir !

    Il n'avait fait part de son escapade nocturne à quiconque et s'il devait lui arriver malheur il ne donnait pas cher de son avenir…..
    Qui retrouverait son squelette ???

    L'angoisse se mit à lui nouer l'estomac.

    vignette

    Il vit soudain surgir l'homme de la chaumière ; il était habillé d'une espèce de longue soutane de bure blanche, un bonnet de nuit rouge sur la tête, une volaille sanguinolente à la main!

    Plus de doute…..ici se déroulait ou allait se dérouler une cérémonie démoniaque. Il fallait aller avertir la gendarmerie du village d'autant plus que cet après midi il avait vu, de ses yeux vu, une camionnette toute bâchée grimper vers ce lieu.
    Il avait même deviner entendre quelques bruits bizarres à l'intérieur…des cris ? des cris d'enfants ?

    vignette

    Il fallait faire vite et prévenir les autorités, et c'est donc en descendant ventre à terre vers le village que " La Fouine " alla faire son devoir civique.
    La gendarmerie l'écouta mais, respectueuse du droit, elle décida d'aller vérifier les dires de Lulu au petit matin une fois que le soleil allait éclairer la contrée.
    Néanmoins par précaution elle plaça une fourgonnette et deux gendarmes en faction aux abords de l'unique chemin de desserte…au cas où !!

    vignette

    Au petit matin une escouade de gendarmes armés comme des spécialistes de l'antigang, accompagnés de " La Fouine " éclaireur bénévole, escaladèrent avec des précautions de Sioux la colline escarpée jusqu'au mas.
    Au commandement du Chef, les forces de l'ordre tambourinèrent à la porte menaçant les occupants d'un assaut à l'explosif si personne n'obtempérait dans les 30 secondes.

    Après une bonne dizaine de secondes…… qui semblèrent une éternité aux assaillants, la porte s'ouvrit.

    vignette

    Une femme apparut, vêtue d'un long tablier blanc maculé de taches de sang sur presque toute sa surface !
    - " C'est elle…..c'est la sorcière cria Lulu " !
    - Silence dans les rangs, non de bleu ! Qui avez vous tuer ? Répondez….Vite…ne faîtes aucun geste brusque sinon nous tirons…Considérez vous en état d'arrestation. "
    - C'est quoi ce binzz ? demanda la femme au calme serein mais à l'accent étranger !
    - Ce binzz ? Mais ce sang c'est quoi ? c'est nous qui posons les questions !! Silence…ou plutôt…Répondez ! "

    vignette

    Soudain un homme portant un long couteau ensanglanté apparut dans l'embrasure de la porte : Il fut brillamment ceinturé par un gendarme,
    tapi dans un coin , qui lui porta une clé de bras en le clouant au sol !

    Comme sur le front de toutes les guerres, les troupes d'assaut pénétrèrent ensemble sur le lieu de la tuerie !

    Stupéfaction !!

    La grande table de la cuisine était recouverte d'un monceau de volailles découpées dans les règles de l'art !

    vignette

    C'était donc ça ! un abattage de poulets pour une cérémonie de sorcellerie !
    - A quelle heure devait avoir ce sacrifice rituel ? La nuit prochaine je présume tonitrua Le Chef !
    - Mais où allait vous chercher tout ça ! Nous allons repartir dans notre pays et nous emmenons des produits du terroir que nous allions mettre en conserve aujourd'hui ! C'est interdit de faire marcher le commerce local ?
    - Vos noms, prénoms, domicile demanda le Chef d'un ton qui ne se prêtait pas à discussion.
    - Nous sommes Lucy Fair, et Franck Einstein, citoyens d'origine américaine vivant en Argousie le reste de l'année. Je suis le petit neveu du grand Albert !
    - Quel Albert, je n'en connais pas !
    - Albert Einstein….le génie des mathématiques….vous connaissez !
    - Non….ne ne m'embrouillez pas.
    - Pas grave…tout est relatif sourit Franck.
    - Alors comme ça vous êtes des étrangers friands de volailles…A qui les avez-vous acheter ?
    - Au père Cécuté, au village voisin….ici personne n'a voulu nous en vendre !

    vignette

    Se rendant alors compte que tout cet imbroglio allait conduire à une grave erreur judiciaire, le Chef décida de plier bagages et de faire arrière toute.
    - Excusez Msieurs Dames mais c'est à cause de " La Fouine " qui nous a alerté la nuit derrière sur des agissements bizarres de Madame Lucy Fair autour de cette maison.
    - Quoi ? Quand je criais contre le Renard pour protéger mes pauvres poulets, vous m'espionniez ? Bravo Monsieur Fouine !
    - Non pas Fouine Mdame, je m'appelle Baudet Lucien, dit Lulu la Fouine parce que je sais beaucoup de chose que les autres ne savent pas !
    - Oui Mdame, il s'appelle Baudet mais en attendant nous on passe pour
    des ânes ou des bourricots ! Vous aurez eu droit au ridicule d'une équipe de " poulets " qui vous présente ses excuses les plus plates, en espérant que vous ne porterez pas cet incident devant les autorités diplomatiques
    de votre pays !

    - Non pas Chef …..mais mes poulets je peux continuer à les cuisiner ? Et j'avais aussi l'intention de faire une tarte de prunelles pour Halloween….mais ce sont les prunelles de la ferme…pas celles de chauves souris…Je peux ?
    - Faites donc….vous êtes chez vous et nous allons vous y laisser finir votre séjour en paix.

    vignette

    La gendarmerie se regroupa et repartit en ordre serré mais tête basse vers le village. Lulu quant à lui, telle une fouine avait déjà déguerpi depuis longtemps au travers des bosquets.

    Lucy et Franck, écroulés de rire, n'en revenaient toujours pas !
    - " He bien dis donc chéri, cette année Halloween…….ça a failli être l'épouvante ! "

    Moralité :

    Même un soir d'Halloween, il ne faut jamais prendre des vessies pour
    des lanternes ni même penser que le Diable est partout ! Il est le plus souvent caché dans la tête " des honnêtes gens " qui ont une peur bleue
    de tout ce qui est différent et surtout une frayeur de tout ce qui est étranger !

    Il faut rire de tout de peur d'avoir à en pleurer…..Que Diable !!!

     

    Une nuit d'épouvante | Le souhait de la Fée Sorcière 

    PageRank

      Trafic Booster 

     Topgif

     

    « Halloween TagsHistoires Halloween Le souhait de la Fée Sorcière »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :