• Histoires de Noël : L'âme des jouets

    Histoires de Noël : L'âme des jouets

     Le sapin de noël | L'âme des jouets
     La nuit de Noël | Un Noël comme autrefois | C'est Noël 

     

    L'âme des jouets

     

    L'âme des jouets

     

    Marie était une petite fille de presque 10 ans que la vie n'avait pas gâtée ; ses parents ayant connu de grosses difficultés avaient du se résoudre à ce que les services sociaux la place dans une famille d'accueil.

    Elle vivait donc depuis bientôt 2 ans chez un couple qui avait un garçon mais qui était déjà presque un homme. Dans cette famille Marie comprit vite qu'elle allait apporter de l'argent à ces gens là mais qu'en retour elle n'aurait pas ou peu d'affection.
    Que la vie est dure parfois avec des innocents !

    Elle avait sa chambre et ses petites affaires qui lui rappelaient un passé qu'elle avait trouvé heureux bien que difficile. Elle avait laissé son petit chat car la famille d'accueil détestait les animaux ; elle avait comme seul compagnon de jeu une peluche haute en couleurs qu'elle appelait Tommy.

     

    L'âme des jouets

     

    Elle se promenait souvent avec lui dans les bras et même si des réflexions désobligeantes étaient proférées sur cette " drôle de poupée ", elle ne l'aurait abandonné pour rien au monde dans un placard. Elle dormait avec lui et lui confiait tous ses rêves, toutes ses angoisses, ses rares moments de joie, enfin… tout.
    Tommy était plus qu'un confident ; il était le coffre secret qui savait tout de Marie, il était une éponge magique qui faisait disparaître les pleurs, qui étouffait les rires, qui réchauffait son corps et son cœur.
    Elle l'adorait mais regrettait souvent qu'il ne soit pas plus vivant, comme un vrai ami de chair et de sang, comme un grand frère, le compagnon idéal de sa jeunesse.


    A l'approche de Noël elle lui confia qu'elle allait demander comme cadeau une bonne paire de chaussures parce qu'elle souffrait trop dans ses vieilles bottines trop usées.
    Pour une fois le Père Noël apporterait quelque chose d'utile et devant cette seule demande la famille d'accueil…..ou les services sociaux, seraient bien obligés de lui donner satisfaction.
    Elle supplia aussi en secret qu'un rêve impossible se réalise si Noël est la fête magique dont tout l'univers attend la venue :
    " Que Tommy soit doté de vie pendant au moins un jour pour qu'ils puissent passer ensemble la plus belle des journées de leur vie ! ". Elle le demanda toutes les nuits de l'Avent comme une bouteille qu'on lance à la mer, sans grand espoir…quoique… !!

    Le soir de Noël elle obtint de mettre ses vieilles bottines sous le sapin et exceptionnellement elle y laissa Tommy en demandant bien qu'on ne le bouscule point.
    Le matin de Noël elle trouva une paire de chaussures assez jolies et très pratiques et Tommy assis fièrement dessus.

    Après avoir remercié, elle se réfugia dans sa chambre, essaya ses chaussures mais surtout elle se coucha sur son petit lit avec Tommy dans ses bras. Le miracle n'avait pas eu lieu !

      

    L'âme des jouets

     

    Elle lui dit alors :
    " J'aurais bien gardé mes vieilles godasses encore une année si tu avais pu au moins avoir la vie pendant 24 heures ! " et elle se mit à pleurer à chaudes larmes.

     

    Perdue dans ses songes, triste et mélancolique elle ne réalisa pas tout de suite :
    - " Je t'écoute, pourquoi voulais tu donc tant que je sois un être vivant…dis moi Marie ?
    - Qui parle…Qui parle ?? cria t'elle apeurée
    - C'est moi, dit alors Tommy.
    - Tu parles ?? oh quel miracle ! je suis heureuse tu ne peux pas savoir !
    - Que veux tu que je te dise ?
    - Rien. ou plutôt si …Tout…enfin tout ce que tu veux savoir.
    - Sur toi je crois que je sais tout, tu sais, tu me confie tous tes secrets.
    - C'est vrai Tommy mais toi dis moi, ton secret, ta voix ? comment se fait il ?
    - Il n'y a ni magie, ni miracle Marie. Tous les jouets ont une âme et ne sont fabriqués de chiffons, de bois ou de plastiques que pour cacher le cœur qui est en eux. Quand leurs compagnons sont des garçons ou des filles gentils, qui les adorent, les cajolent, les respectent, sont leurs confidents, enfin quand leur vie est la plus douce possible les jouets sont heureux eux aussi. Et si, à ce moment là, celui qui les aime tant leur demande d'être plus réel, comme toi tu l'a fait avec insistance depuis de longues semaines, alors nous pouvons devenir des êtres vivants.
     
    - Mais si tu as une voix, un cerveau pour me dire tout ça, tu as un vrai corps ? un vrai cœur ? tu vas vivre avec moi tout le temps dis moi !
    - Ça dépendra de toi mais tu sais ce secret que je viens de te confier ne doit être connu que des enfants parce que si les grandes personnes entendent nos conversations ou devinent que je suis un être comme eux, ils vont me brûler et peut être toi aussi, en nous accusant de sorcellerie. Le secret absolu s'impose et nous ne pourrons donc vivre ensemble tous les deux que cachés, au secret de cette chambre par exemple. Es tu d'accord avec cette condition sinon je redeviens chiffon à jamais ?

      

    L'âme des jouets


    - Non Tommy, pas ça, je t'en supplie, je garderai le secret toute ma vie. Tu resteras avec moi tout le temps, c'est trop merveilleux d'avoir un vrai ami connu que de soi !
    Mais pour te faire manger comment vais-je faire ? Ils ne me laisseront pas apporter de la nourriture dans la chambre.
    - Ne t'inquiète pas Marie, les jouets pour vivre n'ont besoin que de l'amour de ceux qui les aiment. Ça tu n'as pas besoin d'en apporter, tu m'en donne chaque jour en me serrant contre ton cœur.
    - Mon Dieu quelle chance….la Vie me sourit enfin, je vais être heureuse…la plus heureuse des petites filles…Viens que je t'embrasse !


    Elle se mit à chanter en dansant avec Tommy au creux de ses bras.
    La maîtresse de maison frappa soudain à la porte en lui demandant de faire moins de bruit car elle ne pouvait pas écouter la télévision !
    - Oh il va me falloir être heureuse en silence…ça va être dur…mais qu'est ce que c'est bon.
    - Tu vois lui dit alors Tommy, il ne faut jamais rire des personnes qui se promènent avec des poupées dans les bras quelque soit leur âge. Même dans les maisons de retraite tu en verras mais rassure toi ce ne sont pas des folles qui retombent en enfance, ce sont seulement des filles ou des garçons qui gardent avec eux leur jouet, compagnon secret de leur tendre vie, leur vrai ami jusqu'à leur mort.
    - Oui Tommy, avec toi, ce sera à la vie, à la mort Je ne te prêterai jamais et même mon mari un jour devra t'accepter sinon c'est lui que je jetterai, mais pas toi.

    Un vrai couple d'amis venait de naître en ce jour de Noël et tout laissait à penser que c'était pour la vie.

     

    L'âme des jouets

     

    Moralité :
    Donner de l'amour ou de la tendresse à qui que ce soit c'est être assuré d'avoir en retour encore plus. Parfois il faut aussi rêver très fort pour que l'impensable devienne vérité car la réalité se cache même au cœur de ce qui vous semble inanimé. La vie est dans tout….et votre âme doit la chercher. Nous sommes tous une parcelle de la merveilleuse vie sur cette terre, ne désespérons pas…le bonheur est proche pour qui veut le chercher avec les yeux de son cœur.

     Texte © Francine 

     Le sapin de noël | L'âme des jouets
     La nuit de Noël | Un Noël comme autrefois | C'est Noël 

    Top

     


    votre commentaire
  • Histoires de Noël : Un Noël comme autrefois

    Histoires de Noël : Un Noël comme autrefois

     Le sapin de noël | L'âme des jouets
     La nuit de Noël | Un Noël comme autrefois | C'est Noël 

    Un Noël comme autrefois

     

    Un Noël comme autrefois

     

    Mamy Julie était assise près de la grande cheminée où brûlait une superbe flambée de bois. Cela craquait de partout et les flammes rougissaient la grande pièce de la vieille cuisine. Julie vivait seule ici depuis que son Gaston était parti au ciel suite à une mauvaise grippe, mais, bien qu'isolée dans ce petit hameau de montagne elle n'aurait quitté cette maison pour rien au monde. Elle était née ici il y avait déjà plus de 80 ans et comptait bien y mourir le jour où sa dernière heure sonnerait.

     

    Un Noël comme autrefois

     

    On était la veille de Noël et dans cette pièce il y avait un gros matou qui ronronnait dans la panière posée à ses pieds et de l'autre côté un landau avec un petit bébé dont son arrière petite fille lui avait confié la garde pendant qu'elle faisait les derniers achats pour Noël. Il fallait surtout qu'elle surveille que Matou ne grimpe pas sur le berceau ! Les consignes avaient été maintes fois répétées. Elle en avait ri parce que son vieux Matou était bien trop fainéant pour essayer l'escalade ! Il préférait, comme elle, réchauffer ses vieux os devant ce bon feu !

    Un Noël comme autrefois 

    Sa petite fille Claudy lui avait donné une boîte à chaussures remplie de vieilles photos pour qu'elle se remémore le passé ! Il est vrai que depuis quelque temps la mémoire avait tendance à lui faire défaut ! Il n'est pas très agréable de vieillir !
    Elle y prit d'abord plaisir mais devant l'impossibilité de mettre des noms sur plusieurs images elle décida de les jeter au feu en regardant les flammes se colorer de bleu et de vert. " Ils sont en cendres là aussi " pensa t'elle, ce qui lui sembla au fond bien naturel. Elle ne garda que la photo jaunie de son Gaston assis devant cette cheminée en train de lire le journal tout en fumant sa grosse pipe.

     Un Noël comme autrefois

    De temps à autre elle piquait les bûches avec la canne munie d'une pique et cela faisait jaillir de belles gerbes d'étincelles ; puis elle jetait dans les braises les écorces de l'orange qu'elle avait mangé à quatre heures. Elle adorait cette odeur : pour elle cela " sentait Noël ".

    Quand Claudy revint les bras chargés de paquets qu'elle posa près du sapin, Julie se mit à avoir des exigences !!
    - " Pose mon cadeau, dans les sabots de bois du Papy ! Va les chercher dans son atelier ! Un vrai Noël c'est avec des sabots de bois, pas avec des paquets posés comme ça sur le sol ! "

     Un Noël comme autrefois

    Claudy obtempéra en souriant après avoir été obligée de lui préciser que les chaussons fourrés attendus du Père Noël étaient bien du 36 !!
    - " Bien entendu Mamy, mais j'ai eu du mal à en trouver….tu as une pointure de gosse !
    - Peut être, mais tu sais petite, malgré le vent qui souffle ici dans la vallée je n'ai jamais fait une culbute ! Et ne me dis pas que c'est parce que je suis trop grosse sinon je te fiche un coup de canne !!!
    - Sacrée Mamy ! au fait, as-tu pensé à nous pour nos cadeaux ? tu ne m'as rien demandé d'acheter !
    - Ne t'inquiètes pas ! As-tu acheté assez de papier cadeau ? Je m'occupe du reste ! Va dire à ma copine Jane qu'elle se radine avec ma commande !

     Un Noël comme autrefois

    -Claudy n'eut plus qu'à s'exécuter et Jane débarqua comme une petite tornade avec son cageot plein de kakis énormes !
    - Eh oui, vous aurez des kakis comme j'en avais autrefois ! Les noëls d'ici c'est comme ça ! N'est ce pas Jane ?Au fait… mon amie, ton Jules viendra à la veillée avec son accordéon pour qu'on puisse se danser une petite java ?
    - Oui Julie, il a répété quelques morceaux….Je te dis pas le massacre !
    - On s'en fiche ! on chantera en buvant du vin chaud et en mangeant des merveilles et des crêpes…comme autrefois !! dit elle en riant.

     Un Noël comme autrefois

    Claudy observait les deux amies qui papotaient et qui, à l'évocation des ambiances passées, revivaient intensément de belles veillées, rajeunissant presque sous le coup ! Elle apprécia sa chance de pouvoir partager cette tranche de vie et se dit que le bonheur tenait peut être à des choses aussi simples qu'un accordéon, des kakis, des senteurs d'oranges brûlées et de vin chaud à la cannelle ! En passant près du landau les mamies chantèrent même en riant " Il est né le divin enfant " !

     

    - Tu vois Jane cette année mes enfants ont bien fait les choses, on a même le petit Jésus près de la crèche mais…. on a pas la neige...dommage ! Ca c'est de la faute de leur bombe atomique et des avions à réaction, affirma t'elle, sérieuse comme un pape car certaine de son jugement, ce qui fit bien rire Claudy. Cette dernière voulut lui parler du réchauffement de la Terre ou de l'effet de serre mais elle décida de n'en rien faire ! A quoi bon la priver de certitudes, pensa t'elle.

     Un Noël comme autrefois

    Jane faillit néanmoins gâcher la conversation en affirmant : " Moi j'aime bien les enfants, mais quand des petits pieds surgissent dans une vieille maison ce sont les pieds des plus vieux qui passent la porte ! "
    - Et alors ! s'exclama Julie, c'est la vie ça, encore heureux que ce sont les plus vieux qui partent avant les jeunes ! Mais ce n'est pas pour ça qu'on est pressées ! hein ma vielle copine ? dit elle en riant.

     

    " Quelle pêche elles ont ces mamies ", pensa Claudy admirative en les voyant emballer avec soin les magnifiques fruits gorgés de soleil qu'avait apporté la vieille complice de Julie.

    S'asseyant dans un fauteuil près de la cheminée, son enfant dans les bras, elle se mit à penser que ce Noël allait être magnifique, dans ce lieu magique comme isolé du monde, avant tout vrai parce que chargé d'histoires et de tranches de vie qui valent bien toutes les aventures qu'on recherche souvent loin et qui sont parfois bien décevantes.

     Un Noël comme autrefois

    Si la vie n'est pas un long fleuve tranquille, Dieu merci il y a encore de magnifiques ports où l'on peut jeter l'ancre avec joie.
    Et puis un Noël avec ceux que l'on aime, devant un vrai sapin, au milieu des senteurs ancestrales de fruits ou de boissons de fêtes, en écoutant des anciens évoquer des périodes passées et qui nous sont étrangères….Que rêver de plus et de mieux ?

     

    Rien !! Sinon que la vie soit longue et la plus douce pour tous !
    En berçant calmement son petit poussin elle souriait et appréciait d'entendre Jane et Julie chanter à tue tête : " Mon beau Sapin, roi des forêts…lalalala ".

    Un Noël comme autrefois

    Ce Noël comme ceux d'autrefois allait rester dans sa mémoire, ça elle en était sûre !

    Texte © Francine 

     Le sapin de noël | L'âme des jouets
     La nuit de Noël | Un Noël comme autrefois | C'est Noël 

    Top


    votre commentaire
  • Tag Blinkies Bonne Année

    Tag Blinkies Bonne Année

     

    Tag Blinkies de noëlTag Blinkies de noëlTag Blinkies de noëlTag Blinkies de noëlTag Blinkies de noëlTag Blinkies de noëlTag Blinkies de noëlTag Blinkies de noël

    Trafic Booster

     PageRank

    Tubes Cookies

    Top


    votre commentaire
  • Tags cartes Bonne Année

    Tags cartes Bonne Année

    Tags cartes Bonne année

     

    Tag cartes Bonne année

    Tag cartes Bonne annéeTag cartes Bonne année

     

    Tag cartes Bonne année

    Tag cartes Bonne année

     Créations Armony © Francine

    Top

     

     


    3 commentaires