• Notre Bébé

    Notre Bébé

    Menus des Poèmes St-Valentin

     


     

     

    Notre Bébé

    Le bébé que nous avons fait
    A les reflets de ta beauté
    Ton regard très malicieux
    Et la fossette au coin des yeux
    Un sourire d'angelot
    Et la blancheur de ta peau

    J'espère qu'il a au fond de lui
    Tout ce qu'on a en nous

    De plus secret d'enfoui
    Des trésors d'amour fou

     

     

     

    Un océan de tendresse
    Et des tonnes de caresses
    Pour qu'il vive à son tour
    Un bonheur rare et précieux
    Et soit l'incarnation de l'amour
    Et donc l'être le plus merveilleux.

    Il sera le centre de l'Univers
    Un grand soleil même en hiver
    Comprendra tout des choses
    Aimera les gens, parlera aux roses

     

     

     

    Chérira la nature et la vie
    Du très grand au plus petit.
    Ni ange ni démon
    Ni génie ni champion
    Seulement un Homme debout
    Qu'on respectera partout.

    Il sera toi et moi,
    Nous deux à la fois
    Mais restera unique
    Mon cœur…. notre bébé sera magique.

     

     

    Envoyer ce poème par e-mail

    Texte © Créations Armony

    Josephine Wall 

    Top

     

     


    votre commentaire
  •  Embarque moi au bout de tes rêves

    Embarque moi au bout de tes rêves

    Menus des Poèmes St-Valentin




     

    Embarque moi au bout de tes rêves

     

    Embarque moi au bout de tes rêves

    Ne me laisse pas seule là sur la grève
    Qu'importe le gros temps et la tempête
    Au port je suis sûre qu'il y aura fête.

    Fais moi quitter ce monde dérisoire
    Pour vivre moi aussi le grand soir
    D'une révolution toute pacifique
    Qui sera avant tout magique.

     

     

    Finie de cette vie terre à terre
    Emmène moi ravie vers Cythère
    C'est l'an zéro d'un nouveau monde
    Où les jours défileront comme des secondes.

    As-tu un don ou est-ce magie ?
    Autour de toi tu inventes la vie
    Pleine de musiques et de fantaisie
    D'éclats de rires et de poésie.

     

     

      

    Ta maison est une bulle de savon
    Mais c'est un imprenable bastion.
    Tu en es le colosse aux pieds d'argile
    Fort et costaud mais si fragile.

    Si tu n'es pas vraiment magique
    Tu es réellement fantastique
    Car je suis la princesse enchantée
    A qui tu fais vivre un conte de fée.

     

      

    Chez toi à nul autre pareil :
    Les gestes sont caresses
    Ton regard est adoration
    Tes baisers sont fusion.

    Ta voix est délectation
    Les mots dits sont mélodies
    Tes projets sont évasion
    Le futur est toujours vision.

     

     

     

    Notre amour est folle passion
    Où la liberté est permission
    Mais le mensonge interdiction
    Pour que l'avenir soit émotion.

    Ce monde de rêve que tu tisses
    Jour après jour avec délice
    Est bien réel puisque j'y suis
    Par magie, comme au Paradis.

      

      Envoyer ce poème par e-mail

      Texte © Créations Armony

    Oeuvre © Josephine Wall

    top

     


    1 commentaire
  •   Dans le lagon de tes yeux

    Dans le lagon de tes yeux

    Menus des Poèmes St-Valentin


    Dans le lagon de tes yeux .

      

     

     

    Dans le lagon de tes yeux .

     

    Plongeant dans le lagon de tes yeux j'ai surtout vu des bleus à l'âme,
    Et malgré le reflet azur des cieux la grande douleur d'une femme,
    Qui malgré sa grande beauté redoutait si fort l'avenir,
    Qu'elle fuyait la société par peur d'avoir à en souffrir.

    Mais tu as su fixer ton regard sur l'inconnu au doux sourire,
    Que t'as donné un jour le hasard pour retrouver le goût de vivre.
    Tu m'as écouté doucement te dire que la vie est un beau miracle,
    Et qu'il ne faut pas craindre le pire mais être acteur du grand spectacle.

    Tu as mis du temps pour te décider mais tu as enfin compris,
    Que le bonheur était tout près et qu'il te le fallait à tout prix.
    Le hasard a bien fait les choses car ta patience est récompensée,
    Puisque tu vois désormais la vie en rose et n'a plus que de douces pensées.

    Dans le lagon saphir de tes yeux il n'y a plus de vagues sur le récif,
    Mais des reflets bleu camaïeu et les palpitations d'un cœur à vif,
    Qui a repris le goût d'aimer et retrouver la joie de vivre.
    Dans ce lagon je veux me noyer et ne plus jamais y voir du givre.

    Car tu es superbe quand tu ris avec tes yeux brillants de rosée,
    Alors mon amour je te le dis maintenant il nous faut tout oser.

      

    Envoyer ce poème par e-mail

     Texte © Créations Armony

    Oeuvre © Josephine Wall

     Top

     

     


    votre commentaire
  •   Les derniers mots d'amour

    Les derniers mots d'amour

    Menus des Poèmes St-Valentin


     Les derniers mots d'amour

      

     

     Quand mes tempes auront blanchi
    Et que la nuit tombera sur ma vie,
    Je sais qu'alors seul devant le miroir
    J'écouterai en tremblant les bruits du soir.

     

     

     

    Mes yeux ne verront-ils des choses que la surface
    Ou bien iront-ils chercher la vérité sous la glace ?
    Cet homme nu et désarmé face à l'avenir
    Aura-t-il le courage de se voir et de se dire :

    " As-tu fais de ta vie le plus merveilleux parcours ?
    Es-tu sûr d'avoir donné le meilleur à ton amour ?
    As-tu été assez généreux avec ton prochain ?
    Ne t'es-tu pas laisser griser par l'appât du gain ? "

     

     

    S'il me reste assez de lucidité et de raison,
    J'espère qu'à l'aube de ma dernière saison
    Je saurai encore humer avec ivresse la rose
    Et taquiner avec humilité le vers ou la prose.

    Délaissant enfin la vanité des hommes
    Et redevenant aussi insouciant qu'un môme
    Je veux pouvoir rire, pleurer ou chanter
    Tout essayer et enfin, sans peur, tout tenter.

     

     

    Mais je demanderai au destin que mes derniers instants
    Soient les plus intenses, les plus palpitants,
    Et surtout qu'il me soit donner le bonheur
    De t'admirer encore une fois, encore une heure.

    Que je trouve enfin les mots les plus vrais, les plus doux
    Pour te dire avec tendresse, ma tête sur tes genoux,
    Que tu as été le soleil de ma vie chaque jour,
    Que tu as été l'âme et le visage rêvé de l'amour.

     

     

    Je voudrais te dire merci de me donner l'impression
    D'être encore le centre du monde et l'unique objet de ta passion.
    Pour toi chérie, j'ai essayé d'être le plus grand et le plus fort
    Autant dans ma tête et mon cœur que dans mon corps.

    Tu es une femme si merveilleuse et si extraordinaire
    Qu'il va m'être difficile de quitter cette terre.
    Tant pis je préfère partir le premier, sans me retourner,
    Le cœur brisé et meurtri mais, si heureux de t'avoir aimé.

     

     

    Puisque le passage dans ce monde est par nature éphémère,
    Qu'il nous faut perdre notre amante après notre mère,
    Que les dieux malgré tout acceptent mes remerciements
    Car sans toi la vie aurait été un trop cruel châtiment.

     

      

    Envoyer ce poème par e-mail

     Texte © Créations Armony

    Oeuvre © Josephine Wall

     Top

     

     

     

      


    votre commentaire